logo-jb-matieregrise

Le pari: redorer le blason de ce 35 m2, cloisonné, vieillissant, et dépourvu de lumière.

Une seule fenêtre… 

L'idée ? Décloisonner mais surtout ajouter de la brillance et du reflet pour agrandir l’appartement. Des miroirs ont été agencés, faisant réfléchir la lumière. Le volume de la salle d'eau a été complément re-configuré.

L'optimisation de l'espace est passé par la création de linéaires de rangements sur mesure aux lignes sobres et épurées. Ces rangements comprennent un lit escamotable avec tête de lit capitonnée et liseuses, des penderies de part et d’autre avec lumière sur détecteur de présence ainsi q’un système hifi intégré. Les plinthes aspect laiton brossé reflètent le parquet et donnent l’impression de faire flotter les éléments.

Pour mieux comprendre l'espace, un croquis perspectif est parfois nécessaire; Il permet de mieux appréhender le volume créé ainsi que le choix du mobilier, matériaux et revêtements qui sont proposés dans le projet.

Les planches de recherches sont pour moi indissociables d'un bon projet. Elles permettent aux clients et à l'architecte d'orchestrer le futur projet.

Comme une sorte de puzzle, j'assemble les pièces de façon à définir l'esprit du lieu.

L'ensemble des immeubles construits dans le quartier de la Médiathèque sont, comme beaucoup de construction issues de promotions immobilières, sans caractère défini. Les appartements sont tous réalisés sur un même schéma avec des matériaux souvent ordinaires. 

Alors lorsqu'un propriétaire décide de tout revoir, ça change tout !

Les revêtements ont été entièrements repensés, et tout le mobilier a été choisi afin de donner plus de chaleur et de personnalité à ce volume à la base standardisé.

Les volumes existants ont été conservés mais un rafraichissement s’imposait !

Le mur de façade du séjour a était dégarni pour retrouver notre éternelle mais inlassable brique rose.  

Une cuisine neuve a pris place et l’ensemble des surfaces a fait peau neuve.

 

  " L’élégance contemporaine "

Moderniser les lieux sans pour autant en perdre son caractère !
Les éléments très abimés par le temps comme les cheminées ont été conservées mais repeintes, quant au parquet, il a était modernisé par une teinte brun/noir. Les fenêtres ont été refaites avec les normes actuelles mais en conservant le style années 30.
Au vue du nombre de petites pièces, une redistribution de l’espace s’est imposée de façon à créer des circulations fluides entre les lieux.

Enfin, l’ensemble des éléments techniques se sont abrités de la vue de tous dans l’ensemble des faux plafonds. Pour exemple, une climatisation réversible gainable souffle l’air depuis le plafond pour alléger les murs de tout système disgracieux.